2014-2015


Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 2 octobre 2014

REUNION QUALITE DE VIE AU TRAVAIL Déclaration commune intersyndicale CFTC - CGT – FSU – FAFPT - CFDT

Nous nous retrouvons ce jour dans le cadre d’une entrée en négociation portant sur l’amélioration des conditions de travail dans la Fonction publique.
Avant d’entrer dans le vif du sujet avec l’examen (...)

mercredi 24 septembre 2014

APPARITION D’UN ORGANISME NEBULEUX : Le Conseil national des services publics serait installé le 9 octobre

La ministre en charge de la Fonction publique a fait part le 18 septembre de la volonté du gouvernement de mettre en place rapidement de nouvelles instances de concertation destinées à (...)

lundi 1er septembre 2014

Rentrée pluvieuse !!

Dans cette période d’instabilité et quoi qu’il arrive, ce sont les fonctionnaires de l’Etat qui assurent la qualité et la continuité des services publics aux citoyens.

vendredi 29 août 2014

FONCTIONNAIRES DE L’ÉTAT : APRÈS 2011 NOS SALAIRES ONT À NOUVEAU BAISSÉ EN 2012

Les 10 % les moins bien lotis perçoivent eux un salaire inférieur ou égal à 1 484 € nets. À l’autre bout de l’échelle, 10 % des agents perçoivent au moins 3 571 € par mois.

jeudi 3 juillet 2014

L’INTERSYNDICALE DE LA FONCTION PUBLIQUE S’EXPRIME DANS MEDIAPART

« POUR LA FONCTION PUBLIQUE ET SES AGENTS, IL FAUT D’AUTRES REPONSES » Des responsables des organisations syndicales CFDT, CFTC, CGT, FA-FP, FSU, Solidaires et UNSA de la Fonction publique dénoncent (...)

Brèves

Actualité CDC

mercredi 6 septembre 2017

L’exécutif prépare la feuille de route du nouveau patron de la Caisse des Dépôts, qui pourrait être désigné par le chef de l’Etat après les élections sénatoriales du 24 septembre et installé à son poste mi-octobre. L’ancien directeur Pierre-René Lemas assume en attendant son propre intérim depuis le 23 août. Le plan auquel Bercy, Matignon et l’Elysée mettent la touche finale consiste à aligner les intérêts de la CDC avec les priorités du quinquennat. La lettre de mission du futur patron devrait néanmoins comporter plusieurs volets : recentrer ses ressources sur le financement des territoires et les grands projets d’infrastructure d’intérêt général, poursuivre ses efforts pour mobiliser les fonds de la Banque européenne d’investissement et du plan Juncker, mettre à niveau une gouvernance jugée trop « baroque » et faire « maigrir le mammouth ».

Extrait du 03/09/2017 Le Journal du Dimanche