2014-2015


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 12 décembre 2014

ELECTIONS FONCTION PUBLIQUE du 4 décembre : La CFTC Progresse dans la Fonction publique de l’Etat !

Lors des élections du 9 décembre la CFTC FAE a vu son score (en %) progresser de 25 % dans la Fonction Publique de l’Etat. Dans la majorité des ministères la CFTC reste ou devient représentative grâce (...)

vendredi 28 novembre 2014

MOI, FONCTIONNAIRE

Les fonctionnaires sont les laissés-pour-compte de la Nation. Ce que les media et les politiques ne vous disent pas : La CFTC FAE lève le voile sur quelques scandales :
Moi fonctionnaire, mon (...)

jeudi 27 novembre 2014

Fonctionnaires, les laissés-pour-compte de la complémentaire santé.

C’est l’un des plus grands scandales du modèle social à la française, jamais évoqué par ceux qui font du fonctionnaire-bashing, leur glauque fonds de commerce. L’accord ANI* ne couvre pas les (...)

mercredi 26 novembre 2014

FIERS D’ÊTRE FONCTIONNAIRES - FIERS D’ÊTRE CFTC

ÉLECTIONS DANS LA FONCTION PUBLIQUE LE 4 DECEMBRE 2014 Le 4 décembre ont lieu les élections professionnelles dans la Fonction publique. La CFTC FAE est préparée pour ce combat intervenant dans un (...)

jeudi 23 octobre 2014

FIERS D’ETRE FONCTIONNAIRES

Politique familiale : la destruction continue.

Brèves

Actualité CDC

mercredi 6 septembre 2017

L’exécutif prépare la feuille de route du nouveau patron de la Caisse des Dépôts, qui pourrait être désigné par le chef de l’Etat après les élections sénatoriales du 24 septembre et installé à son poste mi-octobre. L’ancien directeur Pierre-René Lemas assume en attendant son propre intérim depuis le 23 août. Le plan auquel Bercy, Matignon et l’Elysée mettent la touche finale consiste à aligner les intérêts de la CDC avec les priorités du quinquennat. La lettre de mission du futur patron devrait néanmoins comporter plusieurs volets : recentrer ses ressources sur le financement des territoires et les grands projets d’infrastructure d’intérêt général, poursuivre ses efforts pour mobiliser les fonds de la Banque européenne d’investissement et du plan Juncker, mettre à niveau une gouvernance jugée trop « baroque » et faire « maigrir le mammouth ».

Extrait du 03/09/2017 Le Journal du Dimanche