2014-2015


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 18 mai 2015

AVENIR DE LA FONCTION PUBLIQUE

AVENIR DE LA FONCTION PUBLIQUE COURRIER INTERSYNDICAL AU 1ER MINISTRE
Monsieur Manuel VALLS Premier Ministre Hôtel de Matignon 57 rue de Varenne 75700 Paris
Paris le, 13 mai 2015
Monsieur le (...)

lundi 4 mai 2015

Négociations PPCR : où allons-nous ?

Les négociations Parcours Professionnel, Carrières et Rémunérations ont atteint le 4ème niveau et devaient nous mener à « l’extase », la réforme des grilles et la transformation des primes en point (...)

mardi 28 avril 2015

Le don de jours de repos à un parent d’un enfant gravement malade dans la fonction publique

Le Conseil commun de la Fonction publique vote pour le projet de décret portant application de la loi n° 2014-459 du 9 mai 2014 permettant le don de jours de repos à un parent d’un enfant gravement (...)

vendredi 24 avril 2015

UN NOUVEAU COUP DE POIGNARD DANS LE DOS DES FONCTIONNAIRES

LA MINISTRE DE LA FONCTION PUBLIQUE A ANNONCE HIER DEVANT LES ORGANISATIONS SYNDICALES LA FIN DE L’INDEMNITE EXCEPTIONNELLE DE COMPENSATION DE LA CSG (IEC CSG).
UN NOUVEAU COUP DE POIGNARD DANS (...)

vendredi 13 mars 2015

AVENIR DE LA FONCTION PUBLIQUE (PPCR)

Le 11 mars la ministre de la Fonction publique M. LEBRANCHU a prononcé un « discours d’étape PPCR (Parcours Professionnel, Carrières et Rémunérations) » devant les organisations syndicales.
Pour la CFTC (...)

Brèves

Actualité CDC

mercredi 6 septembre 2017

L’exécutif prépare la feuille de route du nouveau patron de la Caisse des Dépôts, qui pourrait être désigné par le chef de l’Etat après les élections sénatoriales du 24 septembre et installé à son poste mi-octobre. L’ancien directeur Pierre-René Lemas assume en attendant son propre intérim depuis le 23 août. Le plan auquel Bercy, Matignon et l’Elysée mettent la touche finale consiste à aligner les intérêts de la CDC avec les priorités du quinquennat. La lettre de mission du futur patron devrait néanmoins comporter plusieurs volets : recentrer ses ressources sur le financement des territoires et les grands projets d’infrastructure d’intérêt général, poursuivre ses efforts pour mobiliser les fonds de la Banque européenne d’investissement et du plan Juncker, mettre à niveau une gouvernance jugée trop « baroque » et faire « maigrir le mammouth ».

Extrait du 03/09/2017 Le Journal du Dimanche