Conseil d’administration COSOG du 13 septembre 2012

mercredi 26 septembre 2012
popularité : 18%

LES CENTRES DE LOISIRS :

Lors du Conseil d’Administration du jeudi 13 septembre au centre de loisirs de Mandres les Roses, une interruption de séance a eu lieu à la demande du personnel afin de leur permettre de s’exprimer sur leur avenir.

JPEG - 699.8 ko

La Direction de la CDC nous a informés qu’elle n’a trouvé aucun repreneur pour le moment et qu’elle est donc dans l’impossibilité de fixer une date concernant la cession : « il ne se passera rien avant fin 2013 »dixit la Direction...

Quant au personnel, faute d’avoir des certitudes concernant son avenir professionnel, a surpris, et les administrateurs, et le représentant de la Direction en demandant à celle-ci de proposer rapidement une solution négociée avec chacun des salariés dès que l’arrêt d’exploitation sera programmé.

La CFTC est intervenue pour soutenir l’intervention du personnel de Mandres .Leur revendication est très claire, elle doit être entendue :"Si le personnel souhaite être reclasser alors il faut leur donner satisfaction". Notre préoccupation première, est, et a toujours été les salariés. Pour la CFTC la préservation de l’emploi n’est pas électoraliste, elle est essentielle et prioritaire.

Quant au centre du Clos du Viviers, les événements suivent leur cours. L’ensemble des salariés seront reçus, individuellement, à la Mairie de Gradignan afin de formaliser l’offre de titularisation au sein de la fonction publique territoriale pour ceux qui le souhaitent, les discussions continuent pour les autres.

Une solution pour chaque salarié et au choix du salarié, c’est ce que demande la CFTC. La CFTC rappelle que ce plan de « transfert d’exploitation » a été initié par la Direction et seulement par la Direction contrairement à ce que semble croire certains salariés.
C’est à la Direction d’assumer son choix, elle doit être à la hauteur de l’enjeu et ne laisser personne au bord de la route. Nous avons demandé
que les administrateurs soient tenus informés régulièrement de l’avancée des négociations.

LES ANNEES SE SUIVENT ET SE RESSEMBLENT...

Le budget prévisionnel 2012 n’a pas été remis en séance. Faute de savoir qui doit l’élaborer, aucun administrateur n’a pu en prendre connaissance...cette situation récurrente depuis décembre 2011 devient inquiétante.

La CFTC a fait part de son vif mécontentement et a d’ores et déjà, comme d’autres représentants, prévue de soumettre ses propositions d’améliorations lors du prochain Conseil d’Administration : la revalorisation du QF enfance, la subvention garde à domicile, l’indexation du budget voyage de groupe par exemple.