Projet de plan triennal 2006-2008. Réunion du 23/05/06

mardi 6 juin 2006
par  Syndicat CFTC
popularité : 20%

Le groupe de travail pour l’emploi des travailleurs handicapés s’est à nouveau réuni le 23 mai 2006, en présence des représentants des organisations syndicales (seules la CGC, FO et SUD manquaient à l’appel). La réunion était consacrée à l’examen du projet de plan triennal 2006-2008.

Ce projet se décline en quatre axes :

  • Recrutement et accueil
  • Maintien dans l’emploi et Déroulement de carrière
  • Information, sensibilisation et ouverture vers l’extérieur
  • Mise en oeuvre et suivi

Pour faciliter votre lecture et juger des évolutions proposées par la Direction, les mesures envisagées en 2006, 2007 et 2008 seront mises en regard du bilan réalisé sur l’année 2005.

  • Recrutement et accueil
    • Recrutement direct
Bilan 2005 Propositions 2006-2008
117 collaborateurs handicapés, soit un taux d’emploi de 2,37 % 150 à fin 2008, soit 30 recrutements minimum sur la période

NB : En application des dispositions législatives, le taux réel d’emploi atteint 3,40 % en 2005, une fois ajoutée aux 117 les 51 unités déductibles au titre :

  • des contrats avec le secteur protégé ;
  • des dépenses affectées pour faciliter l’insertion professionnelle des personnes handicapées.
    • Moyens financiers

Une enveloppe globale de 5 000 k€ minimum serait consacrée sur la période aux dépenses suivantes :

- Dépenses affectées à des mesures adoptées en vue de faciliter l’insertion professionnelle des personnes handicapées :

Bilan 2005 Propositions 2006-2008
660 940 € 3 000 000 €

- Développement des commandes aux structures du secteur protégé :

Bilan 2005 Propositions 2006-2008
77 492 € 400 000 € en 2006
800 000 € en 2007
1 000 000 € en 2008
    • Information et formation des travailleurs handicapés aux emplois de la fonction publique
  • informer les personnes handicapées sur les possibilités d’emploi offertes à la CDC ;
  • favoriser leur information et leur préparation aux concours.
    • Renforcement de la mission handicap
  • mise en oeuvre des actions nécessaires au suivi du plan triennal ;
  • coordination et suivi des réponses apportées aux demandes de toute nature exprimées par les collaborateurs handicapés ;
  • traitement et suivi des candidatures spontanées ;
  • actions ponctuelles de recrutement ciblées sur des profils de compétence précis ;
  • coordination de l’ensemble des actions de communication et de formation nécessaires en interne au déploiement de la politique de l’établissement en direction des personnes handicapées : représentation de la CDC auprès des réseaux externes spécialisés ;
  • recensement des collaborateurs handicapés et suivi centralisé de toutes les actions et dépenses engagées sur chacun des axes du Plan triennal : achats au secteur protégé, adaptations de postes, accessibilité, formations, évolutions de carrières...
  • Maintien dans l’emploi et déroulement de carrière
    • Amélioration des conditions d’accessibilité du personnel aux locaux
  • extension du diagnostic d’accessibilité à l’ensemble des sites ;
  • mise en oeuvre, sur la durée du plan, du programme de mise aux normes d’accessibilité des bâtiments.
    • Respect du principe d’égalité de traitement dans le déroulement de carrières
  • Amélioration des conditions de travail (aménagement du poste de travail en lien avec l’ergonome à chaque recrutement ou mobilité ; dispositions prises éventuellement pour le transport d’agents handicapés, le recours à un auxiliaire de vie ou des aménagements d’horaires)
  • Organisation du suivi médical : à l’occasion de tout nouveau recrutement, mise en oeuvre d’une communication entre le médecin de prévention de la CDC et le médecin agréé sur le contenu du poste et les conditions de travail)
  • Accès à la formation et suivi de la carrière de l’agent handicapé

Les formations individualisées seront adaptées selon la nature du handicap. Un suivi du déroulement de carrières de l’ensemble des collaborateurs handicapés sera lancé dans le second semestre 2006.

  • Information, sensibilisation et ouverture vers l’extérieur
  • Amélioration du recensement des travailleurs handicapés
  • Sensibilisation de l’encadrement et des collaborateurs à l’accueil des travailleurs handicapés
  • développement des commandes aux structures du secteur protégé
  • poursuite du soutien aux associations et organismes oeuvrant pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées
  • Suivi du plan

Un bilan annuel sera effectué avec les représentants du personnel.

Ce qu’en pense la CFTC

  • Un bilan 2003-2005 plutôt médiocre

Cette première réunion de concertation sur le projet de nouveau plan triennal fait suite au bilan du plan 2003-2005 présenté le 11 février dernier. De l’avis général (Direction comprise), ce bilan est plutôt médiocre en ce qui concerne le recrutement direct de personnes handicapées. Leur nombre s’élevait en effet à 117 à fin 2005, alors qu’il pourrait atteindre au moins 295 personnes si l’obligation d’emploi de 6% était intégralement respecter au moyen d’un recrutement direct.

  • Un projet 2006-2008 qui manque d’ambition s’agissant du recrutement direct

Le projet de la Direction de porter le nombre de salariés handicapés à 150 d’ici à fin 2008 manque donc cruellement d’ambition, même si les efforts financiers annoncés pour les achats auprès du secteur protégé sont sensiblement renforcés.

    • Quelques pistes de réflexion proposées par la CFTC
  • En ce qui concerne le recrutement direct :

L’un des principaux obstacles au recrutement, selon la Direction, concerne l’inadéquation entre les emplois offerts au sein de l’établissement public et la formation des personnes handicapées qui postulent à ces emplois. Ce constat sonne malheureusement comme une évidence puisque ces personnes ont bien plus de difficultés que les autres à suivre une formation scolaire et universitaire.

Pour la CFTC, une véritable démarche d’insertion consisterait précisément pour la CDC à accompagner, notamment par des formations adaptées, la personne handicapée pour lui donner les moyens d’occuper ses futures fonctions identifiées par la GPEC.

Une autre piste consisterait à promouvoir le télétravail (sur la base du volontariat bien sûr) comme un moyen de faciliter, dans certains cas, le recrutement de personnes handicapées.

En tout état de cause, l’exemplarité que souhaite afficher la CDC dans ce domaine, en tant que gestionnaire du FIPHFP, passe nécessairement par la mise en oeuvre d’une politique innovante en terme de recrutement.

Il n’est pas inutile de rappeler que l’insertion professionnelle des personnes handicapées est un enjeu de société, et donc un défi collectif, dans un pays où :

13% de la population souffre d’un handicap ;

285 000 personnes handicapées sont à la recherche d’un emploi.

  • S’agissant de l’insertion des personnes handicapées dans les processus de gestion des ressources humaines :

La CFTC a proposé que les personnes souffrants de handicaps visuels ou auditifs puissent disposer, sur leur demande, du recours, soit d’un document d’évaluation traduit en braille , soit de l’assistance d’un interprète en langage des signes, pour leur permettre de participer, en tant qu’acteur principal, à leur entretien professionnel.

Nous avions formulé une demande similaire pour nos collègues concernés qui participent, au sein des délégations syndicales, aux débats du groupe de travail "plan handicapés".

D’une façon générale, la CFTC demande une amélioration de la signalétique interne des sites de l’établissement public pour améliorer les déplacements et l’autonomie de nos collègues handicapés.

Même si nous notons la volonté de la Direction de renforcer sa politique pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées, il n’en demeure pas moins que son effort porte principalement sur les achats auprès du secteur protégé, au détriment du recrutement direct.

La CFTC reviendra sur ses différentes propositions au cours des prochaines réunions du groupe de travail.


Brèves

PEE - PERCO dispositifs départs en retraite

jeudi 18 octobre 2018

Si vous souhaitez percevoir au mois de décembre 2018 tout ou partie des mesures de fin de carrière prévue par l’accord du 6 juillet 2017 (accompagnement des parcours professionnels par la promotion de l’épargne salariale et dispositifs liés aux départs à la retraite) il est nécessaire de vous inscrire avant le 31 octobre 2018.

Petit rappel pour percevoir la prime exceptionnelle :

  • vous devez être à 5 ans maximum de votre départ en retraite
  • vous devez être inscrit dans le dispositif d’épargne salariale
  • le formulaire est disponible dans CD média

Élection du nouveau Président de la Commission de surveillance

jeudi 30 mars 2017

Suite au décès d’Henri Emmanuelli, la Commission de surveillance de la Caisse des dépôts et consignations a procédé à l’élection de son nouveau Président, lors de sa séance du mercredi 29 mars 2017.
Marc GOUA, député de Maine-et-Loire, maire de Trélazé, a été élu.
Il présidera également l’ensemble des comités spécialisés de la Commission de surveillance.

PEE/PERCO

mardi 7 février 2017

Placement de la prime d’intéressement 2016 sur le PEE et/ou le PERCO du mercredi 8 février 2017 (12h) au mercredi 1er mars 2017 (12h) sur le site cdc.sesalis.com
ATTENTION : que vous ayez ou non un PEE et/ou un PERCO, vous devez vous connecter sur SESALIS pour demander le paiement de tout ou partie de votre intéressement.
Sans renseignement porté sur SESALIS l’intéressement est placé d’office par défaut sur le PEE.
Votre identifiant SESALIS est votre numéro de sécurité sociale à 13 chiffres (N° INSEE)